Photo A quoi servent les sociétés offshore ?

A quoi servent les sociétés offshore ?

De nos jours, la plupart des gens d'affaires ont entendu parler des sociétés offshores. Cependant, très peu d'entre eux sont conscients de leur rôle et utilité par rapport à d'autres entités onshores plus courantes. Une société offshore est une entité juridique établie dans un paradis fiscal ou un centre financier offshore, protégée par une législation spécifique qui garantit un statut d'exonération fiscale partielle ou totale.

De plus, les sociétés offshores sont plus faciles à administrer et plus confidentielles que les sociétés onshores. Cet article sera lié aux sociétés offshores et parlera de leurs utilités uniques.

La protection des actifs

Le placement d'actifs dans des sociétés offshores et des structures juridiques à l'étranger peut fournir une solide couche de protection contre les passifs futurs.

En ayant des fiducies, des investissements ou des comptes bancaires et d'autres actifs détenus par votre société offshore, il est difficile de les retrouver via une recherche d'actifs. Les sociétés offshores offrent une protection des actifs très efficace et filtrent efficacement vos finances du public.

Protection juridique par incorporation offshore

Former une société offshore et avoir des actifs détenus par une société étrangère signifie qu'ils ne sont plus associés à votre nom. Si un opposant légal poursuit une action en justice contre vous, cela implique généralement une recherche d'actifs pour vous assurer qu'il y aura de l'argent à payer au cas où un jugement serait prononcé contre vous.

Par conséquent, vos actifs peuvent être efficacement protégés contre les opposants légaux, les jugements et les décisions de justice simplement en incorporant à l'étranger. C'est à la fois une des utilités premières des sociétés offshores, mais surtout un de leurs principaux avantages.

Optimisation fiscale

L'un des principaux avantages, mais surtout l'utilité des sociétés offshores est qu'elles sont généralement « fiscalement neutres ». Ce qui signifie qu'elles sont souvent exonérées d'impôt dans le pays de constitution ou qu'elles paient un taux d'imposition effectif faible ou nul. C'est le cas lorsqu'elles sont utilisées comme société holding recevant des revenus de dividendes par exemple.

Correctement structuré et administré, cela peut entraîner une réduction, un retard, voire même une élimination complète de la charge fiscale. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette option, n'hésitez pas à prendre contact avec Dominique Warluzel (voir) et l'équipe de GW & Partners L.P, une société de gestion d'entités offshore.

Étapes de création et gestion d'entreprises simples

Un avantage souvent négligé des sociétés offshores est la relative simplicité de sa création et de sa maintenance. La création de sociétés offshores dans de nombreuses juridictions est un processus rapide et transparent et au sein du Stanley Davis Group, nous visons à rendre ce processus aussi simple que possible.

Après sa constitution, une société offshore bénéficie d'une réglementation plus flexible en termes d'exigences comptables et de remplissages publics par rapport aux sociétés onshores. Cette simplicité se manifeste aussi par un minimum de capital. En effet, les sociétés offshores offrent généralement une flexibilité en termes de structuration du capital de l'entité. Cela comprend souvent des exigences de capital minimum libéré très faibles.